Modele dalle de sol algerie 2017

En se concentrant sur les mécanismes de formation des bassins centraux du RIF, samaka et coll. (1997) ont démontré, à l`aide de données sismiques industrielles, des défauts d`extension précoces dédéfinissant des cales sédimentaires (Fig. 7D et E). Ces failles limitent les flancs sud ou sud-ouest des bassins (Fig. 7A). Les bassins ne sont donc pas seulement des synclinaux promues par Suter (1980a, 1980b), Tejera de Leon et coll. (1995) ou Capella et coll. (2017) mais initialement développées comme bassins extensifs (flinch, 1994; Samaka et coll., 1997), par la suite impliquée dans la déformation par compression. Dans le RIF central, les bassins reposent sur les fenêtres tectoniques de Mesorif. Dans l`est du RIF, les bassins sont frangeants le Temsamane EMM au NW suite à la faille de Nekor. À grande échelle, les bassins soulignent par conséquent la «zone de suture externe ou Mesorif» définie par Michard et coll.

(2014). D`un point de vue chronologique, ils se sont développés au cours des dernières étapes de l`exhumation du massif du Temsamane, qui a eu lieu entre 15 et 10 ma (Negro et al., 2008). Étant donné que cette exhumation s`est développée dans un contexte caractérisé par un étirement intense de l`ENE et par le haut du cisaillement de l`Ouest (FRIZON de Lamotte, 1987; FRIZON de lamotte et coll., 1991; Jabaloy-Sánchez et coll., 2015; Negro et coll., 2007, 2008), la formation des bassins compensées du RIF correspond à l`effondrement latéral final de ce système. Par le Tortonien tardif, ils sont impliqués dans un réglage de compression expliquant leur forme actuelle de synclinaux. La croûte du bassin algérien varie de la croûte océanique normale (Grevemeyer & Ranero 2011) au sud des îles Baléares à la croûte mince avec une mince couche 3 de péridotites serpentinisées offshore Mostaganem (Fig. 7A). Cela suggère que la croûte du bord sud du bassin algérien a été placée dans un environnement froid (avec une fonte moins partielle) possiblement éloignée de la source de magma (c.-à-d. le centre du segment de l`axe d`épandage) et/ou à proximité de la lithosphère continentale froide de la marge algérienne. Le début de la subduction de l`Oligocène le long du versant sud-est d`AlKaPeCa a conduit au développement d`un prisme d`accrétion impliquant la couverture sédimentaire de la Téthys du Maghreb et de l`est de la ligurienne.